Thèse de doctorat : Boubacar KANTE reçoit la mention très honorable avec félicitation du jury, pour son thème innovant

« Gouvernance et performance durable des PME au Mali : Cas du cabinet Audit Expertise Comptable et Conseil (AE2C) », c’est le thème sur lequel a travaillé Boubacar KANTE pour l’obtention d’un doctorat en Sciences de gestion. L’impétrant a présenté les résultats de ses travaux aux membres d’un jury international, le samedi 11 juin 2022, à l’Institut de Pédagogie universitaire (IPU) de Kabala. A l’issue de la délibération, le jury à l’unanimité a reconnu la qualité de son travail, en lui conférant le grade de docteur en Sciences de gestion, avec les félicitations du jury. Ce titre vient de faire de Boubacar KANTE, le premier expert-comptable diplômé docteur en Sciences de gestion au Mali.

Le désormais docteur Boubacar KANTE a expliqué que le travail qu’il a présenté est le fruit de plusieurs années de lutte acharnée, au côté d’un professeur, Zachari Y KAKA, Professeur titulaire et agrégé des universités en sciences de gestion-CAMES, qui a toujours su manager son calendrier pour l’accompagner.  C’est aussi selon lui, l’aboutissement de plusieurs journées de stress et de dur labeur. « Je suis animé par un sentiment de joie de voir que mon travail a été bien accepté par le jury. Une mention très honorable qui me prépare à d’autres défis », a indiqué le nouveau docteur, tout heureux avec un sourire large.

Au Mali, les PME représentent environ 80% des entreprises, et seulement 20% sont de grandes entreprises. Ce qui sous-entend que le tissu économique du Mali repose sur les PME. Cependant, ces derniers sont confrontés à plusieurs difficultés notamment le manque de financement, la vie dans l’informel et surtout la problématique du capital humain.

Espérons que les résultats des travaux du docteur Boubacar KANTE, viendront combler les attentes des opérateurs économiques maliens, afin de booster l’économie nationale au profit de tous.

Charles MESSE

QUELQUES IMPRESSIONS DES PARTICIPANTS

Docteur Mamadou Habib DIALLO : Président de l’association des Etablissements d’Enseignement Supérieur privés du Mali ; Fondateur et promoteur de l’Université privée : SUP Management

« C’est un sentiment de fierté de voir un promoteur d’école, de surcroît un expert-comptable s’engager dans les sciences, surtout dans les recherches. Cela ne peut que nous réconforter davantage dans notre credo quotidien, qui est de développer le capital humain de notre pays surtout de notre continent.

Son thème est un sujet d’actualité qui rime parfaitement avec les réalités de nos entreprises, parce que qui parle de gouvernance et le dilemme gouvernance performance, je crois qu’on a assisté à des résultats très probants très satisfaisant et très encourageants pour nos entreprises ».

Sadio THIAM : Maître de conférences (CAMES -Mali) ; 2eme rapporteur du comité de jury

« Le thème de Boubacar KANTE est un thème très intéressant et pertinent, surtout qu’il a voulu faire la relation entre deux concepts qui ne se rapprochent pas souvent. Il est donc sur la bonne voie pour pérenniser une recherche qui ira très loin. Je lance un appel aux experts-comptables, afin qu’ils emboitent le pas à Boubacar KANTE, car l’expertise comptable peut bien aller avec les recherches. Et c’est ce que Boubacar KANTE vient de le démontrer ».

 Docteur Hamadaou SYLLA : Ancien parlementaire

« J’ai connu Boubacar KANTE à l’ENA en 1987. Il était en 2eme année, Sciences Economiques.  J’étais leur professeur de comptabilité et tout de suite, j’ai décelé en lui des qualités supérieures intellectuelles. Cela m’a amené à m’intéresser à lui. Mais quelques mois plus tard, j’ai compris que ses qualités humaines sont encore plus importantes que ses qualités intellectuelles. C’est pourquoi depuis 40 ans, on ne s’est plus quitté. Je le considère comme un jeune frère. Même si aujourd’hui, il est sur le point de me dépasser, il continue de m’appeler monsieur ».

Docteur Mohamed GAKOU : Secrétaire général de l’association des Etablissements d’Enseignement Supérieur privés du Mali ; Directeur général de l’Université privée ISPRIC

« Je suis là pour soutenir mon camarade, le nouveau docteur Boubacar KANTE, dans la défense de sa thèse. C’est un réel plaisir et un grand espoir de voir que les privés s’intéressent à la recherche. Cela lie l’argumentaire aux factuel et c’est cet impact que la société attend. Je présente mes sincères félicitations au désormais docteur Boubacar KANTE pour sa résilience et tous les bienfaits qu’il apporte au sous-secteur de l’enseignement supérieur en général et en particulier au secteur privé de l’enseignement supérieur ».

Propos recueillis par Charles MESSE