Mali: validation d’une nouvelle politique nationale des enseignants

Un atelier de haut niveau, s’est déroulé  le mercredi 24 mars 2021, à l’espace Maeva de Bamako. L’objectif visé est de valider la politique nationale des enseignants du  Mali, Afin de doter le Mali d’un  système éducatif de qualité. La cérémonie d’ouverture était placée sous la présidence du Secrétaire Général du ministère de l’Éducation nationale Iknane Ag GADEGA,  en présence du représentant de l’UNESCO au Mali Edmond MOUNKALA, et de l’ensemble des acteurs du système éducatif malien.

Organisé par le bureau  de l’UNESCO au Mali, dans le cadre de ses activités, cet  atelier  a pour but, de finaliser le processus d’élaboration   de la politique, par le partage et la validation technique de la politique nationale de l’enseignant du Mali.

Le représentant pays UNESCO Edmond MOUNKALA a indiqué que la politique devrait conduire à relever quelques défis, liés à la revalorisation de la question enseignante, à la fermeture des écoles au nord et au centre du  Mali, et à l’intégration  des TIC dans les enseignements surtout en cette  période de Covid-19.

Selon lui, il est nécessaire que les autorités maliennes procèdent à la mise en œuvre effective de ce document ainsi validé, afin  d’offrir au Mali  des orientations adéquates de la question  enseignante pour l’ensemble du système national de l’éducation et de la formation.

Pour sa part, le secrétaire général du ministère de l’Education nationale a  expliqué que la validation  de la nouvelle  politique nationale des enseignants, va permettre de consolider la dynamique d’élaboration et d’adoption du nouveau programme décennal de développement de l’éducation (PRODEC II) 2019-2029, dont la question enseignante  est présentée comme une priorité. « Il s’agit à travers  cette rencontre d’apprécier le document produit par  les techniciens avec l’appui des experts  tout en contribuant à son amélioration en tant que responsables des services dont l’une des missions est l’élaboration des  éléments de politique » a souligné Iknane Ag GADEGA.

A noter que la politique nationale des enseignants du Mali  est l’aboutissement d’un processus participatif et inclusif de 3 ans. Cette nouvelle politique devrait renforcer les synergies, mais aussi de contribuer à l’atteinte des objectifs des politiques nationale(le CREDD et le PRODEC II), des cibles  de l’ODD4 et de l’agenda 2063 de Union Africaine.

Charles MESSE