Mali: validation du programme statistique 2021

Le conseil national de la Statistique (CNS) s´est réuni ce lundi 16 novembre 2020, au  centre international de Conférence de Bamako (CICB) pour sa réunion statutaire, troisième du genre, au titre de l´année 2020. Cette réunion a été présidée par le ministre de l´Economie et des Finances, Alhousseini SANOU en présence du directeur général de l’institut national de la statistique Harouna SOUNGANE et de plusieurs personnalités.

Cette réunion s’inscrit dans un cadre statutaire et a pour objectif d´examiner l´état de mise en œuvre des recommandations de la précédente session, de faire le bilan de la mise en œuvre des activités SDS2 2015-2019, et surtout de valider le programme statistiques 2021  et de se familiariser avec le document qui servira de base pour toutes les activités statistiques au cours des cinq (5) prochaines années.

Le ministre de l´Economie et des Finances, Alhousseini SANOU a indiqué que cette réunion est venue à point nommé « C´est le lieu pour moi de noter avec satisfaction les avancées que le système statistique national a connues, au cours des dernières années, grâce à la forte volonté politique de l´Etat et l´accompagnement des Partenaires Techniques et Financiers » s’est réjoui Alhousseini SANOU , en citant l´adoption de nouveaux textes régissant le système statistique national conformes aux standards internationaux, la création et l´opérationnalisation du centre de formation et de perfectionnement en statistique, sans oublier la création d´un fonds national pour le Développement de la Statistique (FNDSTAT).

Pour le directeur général de l’institut national de la statistique Harouna SOUNGANE, cette réunion s´est tenue dans un contexte particulier marqué par la pandémie de la COVID-19, qui a eu un impact négatif dans la vie socioéconomique du Mali et partout dans le monde. « Pour 2021, nous prévoyons l’organisation de  trois grosses opérations, notamment le recensement général  de l’habitât, le recensement général économique et le recensement général Agricole. Pour la période passée, elles ont pu réaliser 65% des activités programmées, nous aurons aimé aller au-delà,  mais je crois que c´est quand même aussi  un chiffre satisfaisant et acceptable » a précisé Harouna SOUNGANE.

A noter que le conseil national de la Statistique (CNS)  est l’organe qui coordonne les activités statistiques au Mali. C’est un système décentralisé composé de plusieurs structures. Il approuve annuellement le programme national d’activités statistiques, en veillant à ce que les services et organismes concernes disposent des ressources humaines, financières et matérielles nécessaires a leur réalisation,  ;autorise l’exécution des opérations statistiques a caractère d’urgence, non prévues au programme annuel, dont l’importance est jugée d’une grande nécessité pour le développement économique et social du pays; et , adopte le rapport annuel d’exécution du programme d’activités statistiques. Le conseil national de la statistique se réunit une fois par an en session ordinaire, un mois avant la session budgétaire de l’Assemblée nationale, et en cas de besoin en session extraordinaire sur convocation de son président.

Maria RAMAROSON