Mali: une innovation hors pair; un dispositif pour des élections transparentes

Le Nouveau procédé électoral (NOPEL) est un dispositif de vote qui garantit des élections transparentes au Mali. Cet outil inventé depuis 2008 par Alpha Sidiki CISSE et son Equipe de la société ‘’Dream Teck Sarl’’, a été présenté à la presse nationale le samedi 20 février 2021, au Centre malien de la Promotion de la propriété intellectuelle (CEMAPI). Les journalistes, les politiques et autres curieux ont pu tester les fonctionnalités du dispositif de vote. C’était sous la présidence de la directrice de CEMAPI, Mme Fatoumata Siragata TRAORE en présence de l’inventeur.

Cette conférence de presse a pour objectif, de faire un plaidoyer lobbying auprès du gouvernement de la transition, et des structures chargées d’organiser les élections au Mali, afin qu’ils acceptent d’adopter ces urnes « made in Mali », comme dispositif de vote au Mali.

Dans ses préliminaires, la directrice de CEMAMI,Mme Fatoumata Siragata TRAORE en a appelé aux acteurs des élections au Mali, de s’approprier cette invention qui, non seulement valorisera les intellectuels maliens, mais aussi, permettra aux Maliens d’utiliser les résultats des recherches effectuées par leurs compatriotes.

Le NOPEL, une boîte en forme de disque est un outil de vote en toute sécurité et rapidité. Selon l’inventeur, ce dispositif est une solution pour des élections crédibles au Mali. « Après différents tests par le ministère de l’Administration et des structures impliquées dans le processus de vote, ce dispositif a été agréé par l’Etat malien. Il a aussi remporté des prix aux niveaux sous-régional et international, lors des différents festivals et colloques d’inventions intellectuelles. Depuis 2008, le gouvernement malien a agréé cet outil de vote. Le PNUD, depuis ce temps, s’est dit disposé à prendre toutes les dispositions pour que cet outil remplace notre ancien dispositif de vote, qui demande et le temps et beaucoup d’argent », a-t-il dit.
Il a ainsi présenté le NOPEL en quelques mots. Selon lui, il s’agit d’une boite qui contient le nombre exact de bulletins de vote pour chaque bureau de vote. Il explique ainsi que ce dispositif a des avantages pour l’Etat qui organise les élections, mais aussi pour les électeurs qui économiseront leur temps et leur énergie.

A noter que le CEMAPI a pour mission de promouvoir la protection des titres de propriété industrielle; contribuer à l’amélioration de la compétitivité des entreprises; encourager la créativité et le transfert de technologie par l’utilisation du système de la propriété industrielle; contribuer à la valorisation des résultats de la recherche et l’exploitation des inventions et innovations technologiques par les entreprises nationales; contribuer à faciliter l’accès des inventeurs et chercheurs au financement de leurs activités.

Charles MESSE