Mali : UBA-Mali introduit sur le marché bancaire des actions visant à une meilleure gestion du financement intermédié

Le chef de l’Etat avec ses partenaires financiers

Le chef de l’Etat Ibrahim Boubacar KEÏTA a procédé lundi 4 février 2019 dernier à l’inauguration officielle de la banque United Bank for Africa (UBA) au Mali, en présencede nombreuses personnalités du secteur de la finance, des représentants des institutions de l’Etat et des responsables de la banque panafricaine. En prélude à la coupure symbolique de ruban et la visite de l’agence par les plus hautes autorités du Mali, une conférence de presse a été organisée pour informer les hommes de media sur les enjeux, les spécificités et les avantages de cette banque panafricaine.

Parmi les temps forts de cette inauguration, l’on retiendra le discours du ministre de l’Economie et des Finances Dr Boubou CISSE. Selon lui, le rôle des banques et établissements financiers est prépondérant pour accompagner le secteur privé et l’Etat, en vue d’une bonne opérationnalisation des politiques publiques menées par ailleurs. « L’arrivée de « UBA-Mali » sur le marché bancaire national est vivement saluée. Le réseau bancaire malien, en relation avec l’agrément accordé à UBA-Mali, fait état, à ce jour, de quatorze banques et de trois établissements financiers.» a estimé Dr Boubou CISSE. Aux dires du ministre, l’analyse de la situation d’ensemble des établissements de crédit laisse apparaître une hausse de l’encours des crédits et de celui des dépôts, en dépit d’un resserrement de la liquidité globale sur le plan régional. Il y a lieu selon ses propos, de retenir que l’encours des dépôts s’est accru de 2,4% à 2.679 Milliards de FCFA à fin juin 2018 et l’encours des crédits a, pour sa part, augmenté de 2,5% à 2.411 milliards de FCFA à la même date.

Pour le directeur général Alhassane SISSOKO, le projet UBA répond à une ferme volonté du groupe de contribuer à l’inclusion financière au Mali et au développement économique et social du continent. Il s’inscrit dans une dynamique d’expansion en droite ligne de notre stratégie panafricaine de déploiement. « Arrivé au rang de 14eme banque au Mali, nous ambitionnons de figurer rapidement parmi les banques de références du pays par notre contribution à l’économie et par l’offre aux populations des produits et services adaptés à leurs besoins. C’est pourquoi UBA MALI a mis en place une offre dédiée à l’endroit de chaque acteur de l’économie malienne basée sur la digitalisation et une expérience client unique et inédite au Mali. » apréciséAlhassane SISSOKO.

Quant au directeur général du Groupe UBA Kennedy UZOKA, il a manifesté sa  volonté de créer une institution, ‘’une banque-un personnel-une culture’’ sans considérations d’origines ni de langues. Kennedy UZOKA prône une vision qui est celle de faire de UBA l’institution leader et dominante des services financiers en Afrique. En sa qualité de responsable du développement et de la mise en œuvre de la stratégie commerciale du groupe UBA, il entend renforcer la  présence du groupe en Afrique pour mieux se  positionner en partenaire privilégié pour la fourniture de solutions structurées aux gouvernements et aux entreprises clés opérant en Afrique.

Accompagné du Premier ministre, M. SoumeylouBoubeye MAÏGA, du ministre de l’Economie et des Finances, Dr. Boubou CISSE et du Chairman du Groupe UBA, Tony O. ELUMELU, le directeur général du Groupe, M. Kennedy UZOKA et une poignée de personnalités, le Président de la République, avant de procéder à la coupure de ruban symbolique au siège de la Banque, a souhaité prononcer quelques mots en guise de témoignage pour exprimer sa reconnaissance et sa fierté au « secteur privé malien et africain » pour son engagement « à relever les défis pour notre dignité à tous » a-t-il souligné. Il a aussi salué l’engagement du groupe en faveur de l’inclusion financière et celui de son président, Tony O. ELUMELU, à la formation de ressources humaines de qualité à travers l’octroi de bourses, chaque année à de jeunes entrepreneurs.

La conférence de presse

En prélude à la coupure du ruban par le chef de l’Etat,  une conférence de presse s’est tenue pour présenter  aux hommes de media, les atouts et les enjeux de UBA. On notait la présence du Président directeur général de UBA Mali, Idrissa TRAORE , du directeur général de UBA Mali, Alhassane SISSOKO et d’une délégation du Groupe UBA venue du Nigeria et composée de la directrice de communication du groupe UBA, Mme Bola ATTA, la directrice régionale, Mme Amie SOW et de la directrice marketing du groupe Dupe OLUSOLA.

Après une présentation liminaire de la banque UBA, le conférencier principal indique que UBA Mali ouvre avec deux agences au Mali et prévoit d’étendre le réseau en région et à Bamako pour desservir toutes les communes et rester au plus proche de la clientèle. Une offre dédiée est mise en place à l’endroit de chaque acteur de l’économie malienne, basée sur la digitalisation et une expérience client unique et inédite au Mali. Aussi, dans la lignée de sa politique de responsabilité sociale, le Groupe UBA entend s’engager socialement avec la fondation UBA.

A la question de savoir pourquoi le choix du Mali, le directeur général de UBA Mali, Alhassane SISSOKO répond que le Mali a été voulu, pensé de longue date, et concrétisé par la volonté du président du Groupe. «  Tony  ELUMELU, est resté attaché à notre pays par une forte amitié, à notre culture pour son charme et sa chaleur et à notre environnement des affaires pour son dynamisme » a-t-il déclaré.

A noter que Tony ELUMELU investit dans toute l’Afrique, principalement dans les secteurs du pétrole et du gaz, des services financiers, de l’hôtellerie et de l’énergie. Ses investissements sont éclairés par sa philosophie de l’africapitalisme : un concept basé sur la conviction que le secteur privé peut conduire à la renaissance économique de l’Afrique et que l’investissement devrait créer à la fois la prospérité économique et la richesse sociale. Il est également le fondateur du TEF (Tony Elumelu Foundation) qui a investi plus de 100 millions de dollars dans le programme Tony Elumelu Entrepreneurship afin de développer l’esprit d’entreprenariat à travers l’Afrique depuis plus de 10 ans.

Joseph SISSOKO

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.