Mali: Menacé de mort, Emile LOKO ne sait plus à quel sein se vouer

Le Mali traverse une crise multidimensionnelle de plus d’une décennie. Cette crise s’est soldée à l’effondrement de l’État, à l’insécurité généralisée et à la division sociale. Et certains individus armés profitent de ces désordres pour le règlement de compte personnel.

C’est ainsi que le directeur de l’imprimerie MEHOUSHA, Emile Tankpinou  LOKO a été pour la troisième fois victime d’attaque de la part des individus non encore identifiés. C’était le soir  du mardi 29 juin 2021, en provenance du centre du Mali, notamment de Sikasso, où il assiste les jeunes en situation humanitaire, son véhicule a été la cible d’une attaque à armes artisanales. Heureusement, les populations locales ont porté secours à cet entrepreneur humaniste, qui a eu la vie sauve, grâce à la vigilance des riverains. Tout porte à croire que l’intention des agresseurs a dépassé la simple menace et porté sur la volonté d’influencer le comportement de la victime du crime ou du délit.

Interrogé sur les motifs de ces attaques répétées, la victime n’a pas pu nous en dire plus, encore moins voulu porté plainte contre ses agresseurs qui semble t-il, suivent ses actions de près. Alors l’on se demande si les auteurs de ces infractions, agissent dans le but de pousser la victime à ne pas porter plainte ou pour l’intimider tout simplement?

Falaye SISSOKO