Mali: L’Université African Business School impulse l’avènement d’une nouvelle génération de leaders

Le siège de l’Université African Business School a servi de cadre, le samedi 3 avril 2021, à la journée de restitution par l’Assemblée Générale des Etudiants (AGE) présidée par Inéissa N’DIAYE, de trois semaines de voyages d’études à Kayes. Cette immersion est une expérience inédite, incluant des rencontres avec des chefs d’entreprise et d’institution maliens. C’était sous le contrôle de la directrice de l’ABS, Mme Sokhna Maryama THIAM, en présence des parents d’étudiants, du corps professoral, des nouveaux bacheliers, et diverses personnalités.

Cette immersion à en croire les témoignages des étudiants, des parents d’étudiants et même du corps enseignant, a été une réussite totale, dans la mesure où elle a permis à l’université ABS, d’atteindre son objectif. « Ce voyage d’études de  trois semaines environs, a été une expérience inédite, nous avons rencontré et échangé avec des chefs d’entreprise privé et des responsables d’institutions publiques de Kayes. Mieux, j’ai animé pour la première fois de ma vie, une radio locale. C’était émouvant ! Cela nous a permis d’avoir une meilleure compréhension du contexte économique et géopolitique et un aperçu de la culture, des pratiques, des défis et opportunités des marchés de notre pays », a témoigné Séta DIARRA : Etudiante en Licence 1, option journalisme.

Pour la directrice, Mme Sokhna Maryama THIAM,  Africain Business School (ABS) est une université à vocation internationale avec un programme basé sur le système LMD (Licence, Master et Doctorat). Selon elle, ABS offre des formations en cohérence avec les besoins économiques. L’offre de l’Université ABS comprend les formations initiales et continues.  L’Université a vision d’impulser l’avènement d’une nouvelle génération de leaders. « Pour réaliser cette vision, ABS s’appuie sur un programme pédagogique appelé immersion. Il a pour objectif d’inculquer aux étudiants l’esprit d’apprentissage à une grande famille le sens de la solidarité et du travail en équipe. Le programme d’immersion met en œuvre toutes les techniques de développement personnel inspirées des rites d’initiation à l’Africaine afin de transformer : transformer l’étudiant en leader africain, acteur du développement de son continent » a expliqué Mme Sokhna Maryama THIAM. 

Cette activité de haute pédagogique est une occasion pour les étudiants de découvrir et de connaître la région, son cadre naturel,  son histoire, ses populations, son économie, ses contraintes, ses menaces, forces et faiblesses et d’autre part, de développer leur capacité à interagir avec les populations à s’adapter, à intégrer les structures,  institutions, organisations pour y nouer des relations.

A noter que plusieurs éditions du programme d’immersion se sont tenues au Mali ( Ségou, Koulikoro, Manantali ), au Sénégal ( Dakar ), au Togo ( Kpalimé et Lomé ), au Bénin ( Cotonou ), en Côte d’Ivoire ( Abidjan ).

 

Lorie st-Charbel MESSE