Mali : Le syndicat de l’entreprise ozone interpelle le gouvernement

Les travailleurs de l’entreprise Ozone Mali étaient réunis à la Bourse du Travail ce jeudi 09 septembre 2021. Cette réunion s’inscrit dans le cadre d’un plaidoyer pour sauver la société ozone. C’était sous la directive du secrétaire général du syndicat des travailleurs d’ozone Mali, Abdrahamane SANOGO.  

Depuis trois mois, les agents de la société ozone sont en grève pour non payement des salaires. Selon le secrétaire général des travailleurs d’Ozone-Mali, le gouvernement avait accepté de payer 4 milliards 500 millions pour redémarrer les travaux. Il indique que l’État du Mali a versé 1 milliard et la société marocaine perçoit seulement 800 millions. 

Au menu de cette rencontre, les travailleurs de l’Ozone Mali ont indexé le gouvernement malien d’être l’auteur de la crise. Selon eux, cela fait deux ans que le Mali n’a pas remboursé ses dettes à Ozone Mali.  Le secrétaire général du syndicat des travailleurs d’Ozone-Mali pense que certains membres du gouvernement veulent abattre leur entreprise Ozone Mali. « Nous voyons à la télévision et dans les médias, le Royaume des Pays-Bas et l’Angleterre ont fait un don de 10 milliards pour assainir Bamako. Le ministre de l’Environnement demande 7 milliards pour assainir d’autres coins. Pourquoi on veut donner de l’argent à d’autres sociétés ? Pourtant, ozone Mali est là. Où sont partis les 7 milliards ? » s’interroge le secrétaire général.

Les travailleurs d’Ozone-Mali montrent leurs inquiétudes et demandent au président de la transition d’intervenir. « Nous demandons au président de la transition d’intervenir pour sauver Ozone Mali. Cette entreprise de nettoyage emploie 1382 agents et nous ne voulons pas retourner à la rue » plaide le Abdrahamane SANOGO.  

Falaye SISSOKO