Mali : Le coût global du plan de la campagne agricole 2019-2020 se chiffre à 436 Milliards de FCFA

Le Premier ministre, ministre de l’Economie et des Finances, Dr Boubou CISSE, a présidé la 10ème session du comité exécutif national de l’agriculture. C’était le lundi 16 Mars 2020 dernier à la primature. On notait  la présence de plusieurs membres du gouvernement dont le ministre de l’Agriculture Moulaye Ahmed Boubacar HAIDARA. Les recommandations du dernier conseil supérieur de l’Agriculture, ainsi que le plan triennal 2020-2021-2022 dans le cadre de l’élaboration du budget basé sur le mode programme ont été passés aux peignes fins.

Le coût global du plan de campagne agricole 2020 se chiffre à 436 874 037 000 FCFA contre 299 166 258 393 FCFA pour la campagne 2019. Ce budget est reparti comme suit : contribution de l’État : 204 361 557 000 FCFA, soit 46,78 % ; contribution des producteurs : 116 152 480 000 FCFA, soit 26,59 % ; contribution des PTF : 116 360 000 000, soit 26,63 %. Le montant de la subvention des intrants agricoles est évalué à 38 591 515 000 FCFA contre 23 944 605 000 FCFA en 2019, soit une hausse d’environ 63,21 %.

Au cours de cette session, les participants ont examiné l’état de mise en œuvre des recommandations de la 9e session du conseil supérieur de l’Agriculture, le plan de campagne agricole consolidé et harmonisé bilan 2019, la programmation 2020, les projections 2021-2022. Mais,  le dernier mot reviendra au chef de l’État qui doit valider les prévisions du plan de campagne lors du conseil supérieur de l’Agriculture.

Selon le Premier ministre, ministre de l’Economie et des Finances Dr Boubou CISSE,  l’économie malienne repose essentiellement sur le secteur rural qui occupe prés de 80% de la population active et contribue à environ 40% dans le PIB. C’est conscient de cette position stratégique que les plus hautes autorités ont décidé de faire du secteur agricole le moteur du développement économique du pays et que pour atteindre cet objectif. Le  premier Ministre a rappelé que le gouvernement s’est engagé à allouer chaque année au secteur agricole 15% du budget national et à soutenir un programme de subvention des équipements agricoles. Il a fait savoir que les résultats obtenus au cours de la campagne agricole 2019-2020 sont encourageants, notamment la production de 10 544 068 tonnes de céréales avec un excédent céréalier de 4 583 510 tonnes ; plus de 704 000 tonnes de coton graine ; 84 184 tonnes de viande rouge, à cela il faut ajouter l’insémination de 5610 vaches et la vaccination 42 879 027 têtes d’animaux. «  L’atteinte de ces résultats a été rendu possible grâce à l’engagement et à la disponibilité des services techniques, des producteurs et des autres acteurs du monde rural mais aussi et surtout grâce aux moyens financiers déployés par l’Etat et ses partenaires »  a salué Dr Boubou CISSE.

Selon le ministre de l’Agriculture Moulaye Ahmed Boubacar HAIDARA, il a été recommandé d’améliorer les performances malgré les rendements enregistrés à l’issue de la campagne agricole. Aussi, la subvention que l’Etat met à la disposition des producteurs en termes d’engrais et d’équipements agricoles doit être bien gérée. « Il a été suggéré que désormais la gestion des subventions ressorte dans le bilan pour donner plus de détails. Aussi, il a été préconisé aux acteurs du monde rural de travailler, afin que le secteur reprenne sa place dans la sous-région, voire en Afrique » a informé Moulaye Ahmed Boubacar HAIDARA.

Le ministre de l’Élevage et de la pêche, Madame KANE Rokia MAGUIRAGA, se réjouit des résultats, mais promet que son département travaillera pour renforcer les acquis, dans le contexte de la loi d’orientation agricole, du CREED et aussi des engagements pris par le président de la République au profit du secteur du développement rural.

A noter qu’il est attendu pour la prochaine campagne agricole, 11 093 093 tonnes de céréales avec un excédent céréalier apparent de 4 321 339 tonnes ; 793 000 tonnes de coton graine ; 10 010 tonnes de lait collecté ; 88 586 tonnes de viande rouge ; 6 692 606 poulets de chair ; 102 764 tonnes de poissons frais ; 10 000 vaches inséminées…

Philippe MESSE

2 réflexions sur “Mali : Le coût global du plan de la campagne agricole 2019-2020 se chiffre à 436 Milliards de FCFA

  • 15 juin 2020 à 12 h 22 min
    Permalien

    Un premier ministre gonflé

  • 15 juin 2020 à 12 h 22 min
    Permalien

    oui c’est vrai

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.