Mali : Lancement du 3eme appel à proposition de projets du Fonds climat

le ministre de l’Environnement, de l’Assainissement et du Développement Durable, Mme KEÏTA Aïda M’BÔ au milieu des PTFs

Le Centre de Formation pour le Développement (CFD) a servi de cadre lundi 1er octobre dernier au lancement du fonds climat Mali.  C’est  le ministre de l’Environnement, de l’Assainissement et du Développement Durable, Mme KEÏTA Aïda M’BÔ, qui a présidé l’atelier de lancement de l’appel à proposition de projets et programmes à soumettre au financement du fonds Climat Mali. L’objectif de l’atelier était présenter le fonds climat Mali, d’expliquer aux soumissionnaires la procédure à suivre pour bénéficier du fonds et de fournir des réponses claires aux questions diverses.


Le Fonds Climat Mali est un Mécanisme qui permet aux partenaires financiers d’investir des fonds bilatérauxdédié pour le Mali, et de gérer ces fonds conjointement avec  le gouvernement du Mali et ses partenaires. Le Fonds Climat Mali finance des projets d’environ un million de dollars US chacun sur une durée de 2 à 3 ans. En plus du financement de projets au bénéfice des populations, le Fonds Climat Mali apporte aussi une expérience au gouvernement du Mali et ses partenaires en montage et gestion de projets. Cette expérience aidera toutes les parties prenantes à accéder à des montants plus importants d’autres sources, comme des Fonds Vert Climat.

Le présent appel à proposition se focalisera sur les trois domaines d’interventions traditionnels du fonds qui sont: l’eau ; l’intensification de l’agriculture, de l’élevage et de la pisciculture ; l’énergie et de la foresterie. Il sera l’occasion de recueillir des projets et programmes innovants dont le financement, contribuera à n’en point douter à l’augmentation de la résilience des populations vulnérables dans la lutte contre les effets néfastes des changements climatiques. A cet effet le secrétariat technique du Fonds climat Mali organisera un atelier de formation et d’information le 11 octobre 2018 à l’attention de toutes les entités intéressées.

Dans son discours, Daniel TIBO représentant les 2 partenaires financiers du fonds Climat Mali la Norvège et la Suède et le PNUD comme agent administratif, a indiqué que C’est en choisissant les meilleures propositions, celles qui sont complètes et celles qui mèneront un maximum d’impact sur le terrain en suivant les documents de gouvernance adoptés que le fonds vont attirer des plus de financements. « C’est la rigueur et la transparence dans la sélection qui vont permettre au Mali d’attirer des fonds au niveau international.» a averti Daniel TIBO.

Selon lui, le processus de sélection a été long  et en même temps un exercice d’apprentissage.  C’est pourquoi les partenaires financiers se  portent volontaires pour discuter avec le Ministre et le secrétariat technique pour voir ensemble comment effectuer un travail rigoureux, qui permettent à la fois aux bailleurs d’investir et en même temps d’examiner et de sélectionner les meilleures propositions, trois fois plus vite que la fois passée. « C’est en choisissant les meilleures propositions, celles qui sont complètes et celles qui mèneront un maximum d’impact sur le terrain en suivant les documents de gouvernance adoptés que le fonds vont attirer des plus de financements.» a signalé TIBO.

Pour sa part, le ministre de l’Environnement, de l’Assainissement et du Développement Durable, Mme KEÏTA Aïda M’BÔ a rappelé que le 28 juin 2018 dernier le comité de pilotage de fonds a approuvé le financement de sept  (7) nouveaux projets pour un montant de 5,5millions de dollars américains. Ces nouveaux projets viennent s’ajouter à sept (7) autres projets déjà financés, portant ainsi le nombre total de projets financés par le fonds climat à 14 projets. C’est pour maintenir une dynamique de financement continue que le  fonds Climat Mali lance ce nouvel appel, un an après le précédent.  C’est pourquoi elle a tenu à remercier les gouvernements de la Suède et de la Norvège dont les appuis financiers ont permis au fonds national climat de financer ces projets et programmes dont les résultats sur le terrain sont visibles, avec une incidence positive sur le renforcement de la résilience des populations vulnérables aux effets néfastes des changements climatiques. « Dans l’optique de rendre notre fonds national climat plus performant, un expert international en finances climatiques a été recruté par le bureau multipartenaire du PNUD sur financement suédois, pour le renforcement des capacités du secrétariat technique du Fonds Climat Mali. « a annoncé Mme KEÏTA Aïda M’BÔ.

Selon elle, l’expert recruté doit actualiser le cadre de résultats du fonds pour la période 2018-2021, afin de permettre la mobilisation de fonds auprès des partenaires. Il accompagnera également le fonds dans la procédure d’activation du mécanisme national de financement du Fonds Climat Mali.

Joseph SISSOKO

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.