Mali: L’Amicale des anciens du Service national des Jeunes (AMA-SNJ) a un nouveau président, Ousmane Abou DIALLO

L’Amicale des anciens du Service national des Jeunes (AMA-SNJ) a tenu le samedi 27 février 2021,  son assemblée générale élective dans la salle de conférence du carrefour des jeunes. L’ordre du jour de cette rencontre statutaire, est la mise en place d’un nouveau bureau. Le nouveau président élu s’appelle Ousmane Abou DIALLO. Il est à la tête d’un bureau de 21 membres, soutenu par 9 présidents d’honneur, pour conduire la destinée de l’Amicale des anciens du Service national des Jeunes (AMA-SNJ).

Pour qui connaît le nouveau président élu, Ousmane Abou DIALLO, sait qu’aussitôt le nouveau bureau installé, les   activités vont s’inscrire dans une nouvelle dynamique de  continuité de la devise de l’Amicale des anciens du Service national des Jeunes (AMA-SNJ), qui est d’apprendre, de servir et de défendre.

A entendre le nouveau président élu, Ousmane Abou DIALLO, on comprend que  le plan d’action qui va caractériser le mandat du nouveau bureau  sera basé  sur le renforcement de  l’union, de l’entraide et de la solidarité entre les membres de l’AMA-SNJ. Il s’agira aussi  d’organiser  et de participer aux activités civiques et citoyennes ; de donner une plus grande visibilité à l’AMA-SNJ  et de renforcer  le cadre administratif  de travail de  l’Amicale. « Je vous remercie tous, pour votre soutien et la confiance placés en ma personne. Je vous rassure que je ne vous  décevrai pas. Ce bureau travaillera dans l’unité et la cohésion. Ce qui  permettra à chacun, de jouer sa partition » a déclaré Ousmane Abou DIALLO.

Charles MESSE

REACTION D’UNE PARTICIPANTE

Salimata SISSOKO: Soldat de 2eme classe, Premier contingent SNJ

Mes impressions ce matin sont très fortes, parce que çà a été une activité de retrouvaille, du premier au sixième contingent formé militairement de 1985 1995. Nous avons été ensemble sous le drapeau ; nous avons vécu la vie militaire et nous nous sommes sacrifiés partout, dans les activités de développement de notre pays. Nous étions des fonctionnaires consciencieux dans tous les services de ce pays, dévoués à la tâche. Et cela est dû à notre service militaire. Maintenant que le service militaire est relancé,  cela nous a fait du boom au cœur, parce que le service militaire façonne l’homme, et le prépare à être un bâtisseur. Un agent consciencieux de l’Etat, donc vivement  la reprise de  ce service militaire ! Nous n’avons aucun regret aujourd’hui nous sommes les soldats du savoir.

Propos recueillis par Charles MESSE