Mali: Forum AMRTP et les associations des Consommateurs

L’AMRTP et les associations des Consommateurs ont organisé le premier forum de 2021, au siège de l’AMRTP, ce jeudi 22 juillet 2021. Le présent forum s’inscrit dans le cadre de « l’étude environnementale des sites radios et campagne de mesure des rayonnements non ionisants émis par les installations radiophoniques ». La cérémonie d’ouverture est présidée par le représentant du ministre de la Communication, de l’Économie numérique et de la Modernisation de l’Autorité, Souhahibou COULIBALY en présence du président de l’Autorité malienne de Régulation de Télécommunications et des Postes (AMRTP), Cheick Sidi Mohamed NIMAGA et du représentant des consommateurs, Oumar Traoré. 

Pour cette édition le régulateur a retenu un thème majeur qui répond à la préoccupation de plusieurs Consommateurs et populations riverains des antennes de télécommunications, à savoir « Les rayonnements non ionisants : quels effets sur les populations riverains des antennes de télécommunications ? ».

Pour le représentant du ministre de la Communication, de l’Économie numérique et de la Modernisation de l’Administration, Souhahibou COULIBALY , il est nécessaire de veiller sur les impacts des antennes sur la santé humaine, car en plus des antennes des opérateurs, nos maisons, nos bureaux, certains lieux publics ou même nos moyens de transport sont tous dotés d’antennes. Ces antennes dégagent des champs électromagnétiques  qui sont dangereux sur la santé humaine. Aux dires du représentant du ministre, le gouvernement fera tout pour s’investir dans la protection des populations contre l’installation de tout équipement qui pourrait être préjudiciable à leur santé. Le contrôle régulier du niveau d’émission des installations de télécommunications et des radios est une nécessité pour sauvegarder la santé des populations. 

Au cours de l’année 2020, d’importantes études ont été menées par l’AMRTP.  « L’étude dont les résultants vous seront présentés, répond au besoin du régulateur de s’assurer que les équipements de télécommunications installés n’impactent pas négativement l’environnement en général et en particulier, la santé des populations auxquelles les services fournis sont destinés » déclare le président de l’AMRTP, Cheik Sidi NIMAGA. Selon lui, l’AMRTP envisage de former d’agents de structures partenaires telles que la douane et la direction de la concurrence, afin d’empêcher l’importation d’équipements de télécommunications pouvant nuire aux populations et aux infrastructures de télécommunications. 

L’AMRTP a mis à la disposition de la population un numéro vert qui est le 80 00 44 44 pour l’enregistrement d’éventuels plaintes et constats des Consommateurs et des populations. Bientôt le site www.amrtp.ml sera disponible pour toute information sur le secteur et les activités du régulateur. 

Joseph SISSOKO