Mali : Célébration de la journée africaine de la Technologie et de la Propriété intellectuelle

Le Mali célèbre la journée africaine de la Technologie et de la Propriété intellectuelle le 13 septembre 2021. Le gouvernement s’engage à mener plusieurs actions qui visent à promouvoir le développement technologique.  Le ministre de l’industrie et du commerce, Mahmoud Ould MOHAMED a fait une déclaration à la nation. C’était le vendredi 10 septembre 2021 à la cité ministérielle.

Le Mali, à l’instar des États membres de l’Organisation africaine de la Propriété intellectuelle (OAPI), célèbre la journée africaine de la Technologie et de la Propriété intellectuelle (JATPI), le 13 septembre de chaque année. Le thème retenu pour la célébration de cette 22eme journée africaine de la Technologie et de la Propriété intellectuelle est « Propriété intellectuelle, innovation et développement des entreprises en Afrique ». Le choix de ce thème s’explique par la volonté du gouvernement d’utiliser la propriété intellectuelle comme un moteur de croissance à travers la création et le développement d’entreprises innovantes. Dans ses déclarations, le ministre Mahmoud Ould MOHAMED déclare que le Mali célèbre cette journée pour sensibiliser les opérateurs économiques et les investisseurs potentiels, les inventeurs, les chercheurs et les autres acteurs de la créativité, sur le rôle que jouent la propriété intellectuelle et l’innovation dans le développement technologique et celui des entreprises, et par conséquent, dans le développement socioéconomique. « Le gouvernement du Mali, pour sa part, s’est engagé dans cette dynamique à travers la mise en œuvre de plusieurs actions ces dernières années visant à promouvoir une développement technologique soutenu par une meilleure articulation entre le monde de la recherche scientifique et technologique, et le monde économique » ajoute le patron du département de l’Industrie et du Commerce. 

Aux dires du ministre MOHAMED, l’OAPI va mettre en place des plateformes innovateurs/entreprises en vue de permettre aux PME/PMI de ses États membres de disposer des innovations nécessaires à leur développement, leur compétitivité et leur croissance. 

La célébration de cette journée est marquée cette année par deux faits majeurs à savoir la persistance de la pandémie de la covid-19 qui a des effets sur tout l’environnement économique et industriel et l’adoption par le conseil d’administration de l’organisation un mécanisme de financement des innovations technologique. 

Falaye SISSOKO