Mali : bientôt le Mali et le Brésil vont commencer une coopération en bio-carburants

Le ministre des Mines, de l’Energie et l’Eau, Lamine Seydou TRAORE, et l’ambassadeur du Brésil au Mali, Carlos Eduardo de Ribas GUEDES, ont visité le mercredi 28 juillet 2021 les installations de l’Agence nationale de développement des biocarburants (Anadeb) pour observer les changements apportés par le directeur général, Abdoulaye Kaya et son équipe, après sa nomination depuis 6 mois.

La visite a été l’occasion, pour le directeur général de l’Anadeb, Abdoulaye KAYA, de présenter à la presse, les progrès réalisés. Selon lui, son équipe a posé des actes remarquables allant dans le sens du renforcement de la bonne collaboration, la cohésion sociale, l’entente entre la direction et les travailleurs en vue de dynamiser les activités de l’Agence.

A la fin de la visite, l’ambassadeur du Brésil a annoncé au ministre et aux Maliens qu’à partir de la semaine prochaine, le Mali et le Brésil vont commencer une coopération en biocarburants. « J’ai vu que le Mali domine la technologie de production des biocarburants. Notre prochaine coopération va être dans le sens d’avoir des moyens de production à plus grande échelle des biocarburants pour l’utilisation dans les véhicules, les groupes électrogènes », déclare Carlos Eduardo de Ribas GUEDES.

Le ministre Lamine Seydou TRAORE a rappelé qu’à sa prise de fonction en octobre 2020, il avait ordonné de sortir l’Anadeb de son état de dégradation. Six mois après cette visite, il a retrouvé l’Anadeb avec satisfaction avec une belle expérience du biocarburant. Il a confirmé l’annonce de l’ambassadeur du Brésil. Selon lui, l’objectif de cette coopération est de faire du Mali un pionnier, un champion en Afrique de l’Ouest dans le secteur des biocarburants et d’autres projets comme la transformation des ordures de Bamako en énergie électrique.

« Aujourd’hui, le biocarburant est une alternative crédible à la pollution, à la cherté du pétrole qui pèse lourd sur la facture de l’Etat qui le subventionne pour le bien-être des Maliens. Nous allons développer le biocarburant au Mali avec l’accompagnement de nos partenaires comme le Brésil », indiqué le ministre avant d’ajouter que l’annonce par l’ambassadeur du Brésil de la signature d’une coopération entre le Mali et le Brésil pour la production industriel du biocarburant est capitale pour l’Anadeb et le Mali. Je salue le ministre des Mines, de l’Energie et l’Eau, Lamine Seydou TRAORE qui s’est personnellement engagé pour aider l’Anadeb à trouver des solutions à ses difficultés pour développer le biocarburant au Mali. Avec le directeur général Abdoulaye KAYA, l’Agence a amorcé beaucoup de changements”, conclut Lamine Seydou TRAORE.

Falaye SISSOKO