Mali: Bientôt la réalisation du projet d’une centrale solaire de 100 MWC et d’une centrale thermique de 100 MW

La salle de conférence du ministère de l’énergie et de l’eau a servi de cadre le vendredi 7 février 2020, à la Signature du protocole d’accord pour la réalisation du projet d’une  centrale solaire de 100 MWC et d’une centrale  thermique  de 100 MW, dans la localité de Diema. La cérémonie de Signature du protocole d’accord s’est déroulée entre le ministre de l’Energie et de l’Eau, Sambou WAGUE, et le directeur de la société PAL 4  Energie solaire, Seyd Basar SHUED. C’était en présence du ministre de la promotion de l’Investissement privé, des petites et moyennes Entreprises et de l’Entreprenariat national, Madame Safia BOLY

Ce projet de construction de centrale solaire de 100 MWC et de centrale  thermique  de 100 MW, dans la localité de Diema permettra  également la construction d’une ligne haute et moyenne tension pour le raccordement les localités de Diema, Nara, Niono, et Banaba au réseau interconnecté du Mali à travers une ligne 225 KVA qui reliera  Diema à Bamako.

Selon le ministre de l’Energie et de l’Eau, Sambou WAGUE, cette démarche, qui s’inscrit en droite ligne de la politique du gouvernement en matière de développement du partenariat public privé, se justifie par la spécificité de l’énergie solaire photovoltaïque et par la qualité du partenaire société PAL 4  Energie solaire, à mettre en œuvre cet important projet conformément aux objectifs de la Politique énergétique nationale.

Pour le directeur de la société PAL 4  Energie solaire, Seyd Basar SHUED, le Mali est un pays frère et ami qu’il faut soutenir dans un partenariat gagnant gagnant.

A noter que le secteur de l’électricité se caractérise par une forte demande d’énergie s’élevant à 10% en moyenne par an. Et pour satisfaire cette forte croissance, la société Energie du Mali-SA (EDM-SA), fournit des efforts importants pour renforcer ses capacités de production, de transport et de distribution en vue d’assurer la continuité du service public de l’électricité tant au niveau du réseau interconnecté (RI) que des centres isolés (CI). Toutefois, cet engagement se traduit par une situation très préoccupante au plan technique et financier. En effet, la société a recours à la location de groupes diesel qui génèrent des coûts de production défavorables à la trésorerie de EDM-SA. Face à cette situation, le gouvernement du Mali a adopté en 2014, un Plan de Redressement de la Situation Financière et Opérationnelle du Secteur de l’Electricité pour la période 2014-2020. Ce plan vise l’amélioration de la disponibilité de l’énergie électrique à travers l’augmentation de la production hydroélectrique, par l’exploitation du potentiel hydroélectrique du pays ; la réduction des pertes techniques et commerciales sur les réseaux électriques ; l’accroissement de la part des énergies renouvelables dans la production d’électricité ; l’augmentation des capacités de transit la réalisation des lignes d’interconnexion électriques avec les pays voisins et le renforcement du réseau de transport.

Joseph SISSOKO

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.