Mali: Bamako vibre au rythme de la conférence de mobilisation des compétences de la diaspora pour l’emploi

L’hôtel Salam de Bamako sert de cadre depuis hier, à  la conférence de haut niveau pour la mobilisation des compétences de la diaspora pour l’emploi au Mali. L’objectif  de cette conférence de niveau est  d’accélérer le développement économique du pays, créer de la richesse et des emplois durables et lutter contre la pauvreté. La cérémonie d’ouverture était placée sous la présidence  du Premier ministre, Chef du Gouvernement, Moctar OUANE, en présence du ministre de l’Emploi et de la Formation Professionnelle, Mohamed Salia TOURE, du Président du Conseil Supérieur de la Diaspora (CSDM) Mohamed Chérif HAÏDARA.

Le Mali dispose d’une importante communauté à l’extérieur qui est estimée, à peu près de 6 millions  de personnes, selon le secrétaire général du ministère des maliens de l’extérieur, Dr Tangara Néma GUINDO.  « Le gouvernement malien, à travers ce programme, voudrait recourir aux compétences techniques et intellectuelles de la diaspora pour en faire d’elle l’un des piliers du développement social et économique du pays. Et de poursuivre que ce programme lancé pour une durée de cinq ans aura un rôle  de transfert de compétences pour soutenir le secteur privé, la formation professionnelle  et de soutien au secteur clés tels que la santé, l’agriculture, l’informatique» a expliqué Mme TANGARA Néma GUINDO.

Le Premier ministre, Moctar OUANE a rappelé qu’en 2017, la diaspora malienne a injecté par des canaux officiels, un montant de  538 milliard FCFA dans l’économie du Mali.

Plusieurs partenaires financiers se sont engagés à soutenir le Mali. Parmi ceux, le  système des Nations unies, l’AFD, l’EU, le Royaume de Danemark, la Chine  etc. Certains comme l’UE, AFD et le Royaume de Danemark sont déjà engagés dans le terrain en soutenant les programmes de formation professionnelle et l’employabilité des jeunes.

A noter que cette conférence de haut niveau organisée par l’UNESCO en collaboration avec les ministères de l’Emploi et de la Formation Professionnelle et celui des Maliens de l’extérieur et de l’Intégration Africaine, a vu la participation de plusieurs membres du gouvernement concernés par le programme, une centaine de participants composés des membres des organisations gouvernementales et non gouvernementales, du Corps Diplomatique au Mali, des Partenaires Techniques et Financiers, des représentants des bureaux régionaux du Système des Nations Unies de la région du Sahel, des Représentants des Maliens de l’extérieur et de la diaspora malienne, du Secteur Privé et des experts sur les questions liées à la mobilisation des diasporas.

Charles MESSE