La présence du Mali au 27è congrès de l’union Postale universelle est déterminante

Lancement des travaux du 27è congrès de l’union Postale universelle (UPU) le 9 août 2021, à Abidjan, en présence des délégués venus des quatre coins du monde. Le Mali sera représenté par une forte délégation conduite par le ministre de la Communication, de l’Economie Numérique et de la Modernisation de l’Administration, Harouna TOUREH, en présence du Président-directeur général de la Poste, Ibrahima HAÏDARA et des cadres de l’autorité malienne de régulation des Télécommunications et des Postes (AMRTP). Déjà, des mobilisations pour soutenir la candidature du Mali au poste de membre du Conseil d’administration de l’UPU.

Abidjan, la capitale ivoirienne accueille donc à partir du 9 août, les travaux du 27è congrès de cette organisation. Les participants attendus de cet évènement international sont plus de 700 délégués venant des quatre coins du monde qui seront présents à ces assises dont le thème principal est : “Avenir du secteur postal face aux enjeux de la digitalisation”.

Les travaux de ce congrès dureront 3 semaines et seront axés sur trois volets. Il s’agit de situer les enjeux du congrès et de lancer les travaux pour l’élaboration de la stratégie postale mondiale d’Abidjan, la deuxième semaine sera consacrée à l’organisation de la conférence ministérielle en présence de plusieurs ministres en charge de la Poste. La poursuite de l’élaboration de la stratégie postale mondiale d’Abidjan, le renouvellement des organes dirigeants de l’UPU à travers un vote sont aussi prévus. Il s’agit notamment de l’élection d’un nouveau directeur général du bureau international de l’UPU, l’élection d’un nouveau vice-directeur général du bureau international de l’UPU, l’élection du président du Conseil d’Administration (CA) et des présidents des différentes commissions techniques du Conseil et l’élection du président du Conseil d’exploitation postale (CEP). Et la dernière semaine portera sur la présentation du document final de la Stratégie postale mondiale d’Abidjan.

Le Mali se rendra à Abidjan, dans la capitale ivoirienne avec l’ambition d’arracher une place dans le conseil d’administration de l’UPU. C’est la première fois que le Mali peut espérer avoir un fauteuil dans le Conseil d’administration, car il fait partie des trois Etats, dont les candidatures sont soutenues par la conférence des Postes des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CPEAO) surtout par l’union panafricaine des Postes.En plus de cette organisation sous régionale, la candidature malienne est aussi soutenue à différents niveaux sur le continent par l’union panafricaine des Postes (Upap). Si cette ambition est réalisée, cela viendra couronner l’immense effort fourni dans ce secteur ces derniers temps par l’actuel Pdg, Ibrahima HAÏDARA.

A noter que l’Union Postale Universelle, dont le siège se trouve à Berne en Suisse, est la seconde plus ancienne organisation des Nations Unies, après l’Union Internationale des Télécommunications (UIT). Elle a été créée en 1874, et est composée de 192 pays membres.

Elle a pour mission d’assurer le service postal universel, les services réservés et le recouvrement des valeurs commerciales ou autres ainsi que les sommes dont son grevés les envois contre remboursement ; les services postaux non réservés ; les services financiers, comprenant le compte courant postal, le compte caisse d’épargne, les mandats, le bureau de change et toutes les transactions financières au nom d’autres établissements.

l’UPU constitue le principal forum de coopération mondiale entre les acteurs du secteur postal, permettant d’assurer un véritable réseau universel de produits et de services à la pointe du progrès. Le Mali est membre de l’UPU depuis le 21 avril 1961.

L’UPU joue un rôle de conseil, de médiation et de liaison et fournit s’il y a lieu, l’assistance technique à ses pays membres. Elle fixe les règles des échanges de courrier international et formule des recommandations pour stimuler la croissance des volumes des lettres, des colis et des services financiers et améliorer la qualité de services offerts aux citoyens du monde.

Charles MESSE