Déjeuner de lancement de campagne: Amadou SANKARE part pour la présidence du CNPM

L’hôtel Azalai Salam de Bamako a servi  de cadre le samedi 12 septembre 2020, à un déjeuner de presse donné par le candidat Amadou SANKARE dit Diadié). La cérémonie a vu la participation des patrons de presse, des partenaires, amis et sympathisants notamment le président de chambre de Commerce et d’Industrie du Mali (CCIM) Youssouf BATCHILY, de l’ancien ministre du Secteur privé Bakary KONIMBA,  de l’ancien ministre du Travail Marafa TRAORE et du conseiller à la présidence Mohamed ASKIA.

L’objectif de cet évènement est de procéder  au lancement officiel de campagne pour l’élection du président du conseil national du Patronat du Mali (CNPM). Considéré comme l’un des plus grands employeurs du Mali, voire de l’Afrique de l’ouest, Amadou SANKARE ambitionne aujourd’hui de mettre son expérience et son expertise au service du conseil national du Patronat du Mali (CNPM). Actuellement vice-président, ce brillant homme d’affaires brigue la présidence de cette importante organisation. L’élection est prévue le 26 septembre 2020.

Pour l’ancien ministre du secteur privé Bakary KONIMBA, le dialogue est en panne entre le secteur privé et public depuis longtemps. Et c’est un problème de leadership qui a failli à tous les niveaux.. « Pour qu’une parole soit crédible, il faut que le porteur de parole soit crédible. Les gens jouent perso, mais seul Diadié pourra jouer collectif. Je serai fier de voir Diadié assis un jour à côté de MEDEF » a ironisé l’ancien ministre du Secteur privé Bakary KONIMBA.

L’ancien ministre du travail Marafa TRAORE a pour sa part, souligné dans son témoignage que l’assurance volontaire dans laquelle le candidat Diadié s’est lancé, est à titre social pour aider une bagatelle de 8 millions de Maliens, à accéder facilement aux soins de santé.

Quant au représentant des patrons de presse Mamadou DABO, il dira en ces termes « Nous voyons en Diadié, une expérience, un espoir pour le secteur privé malien. Mais nous voulons que la presse soit digne et que les journalistes ne soient plus mis à l’écart » a conclu Mamadou DABO.

«Ma candidature est un acte de foi ! J’ai une foi inébranlable dans l’avenir du Mali et dans l’accomplissement de son destin en tant que nation unie et plurielle. J’ai foi dans le secteur privé et c’est pourquoi l’Entreprise a été mon crédo, mon existence durant», a lancé le candidat Amadou SANKARE dit Diadié, PDG de SAER Group et d’une trentaine d’entreprises. Il dit vouloir briguer la présidence du conseil national du Patronat du Mali (CNPM) le 26 septembre prochain pour contribuer au rayonnement du Mali à travers des actions valorisant le secteur privé malien à travers l’amélioration du climat des affaires.

«J’ai foi dans l’avenir de notre groupement, le CNPM dont l’apport est incommensurable dans le regroupement de nos forces, de nos intelligences et de nos moyens pour développer l’agriculture, le commerce, l’élevage et la promotion de l’entreprise», avoue-t-il avec son optimisme naturel.

C’est donc un nouveau défi qu’il se prépare à relever à travers 5 Grands axes à savoir : Rassembler, renforcer, intégrer, partager et moderniser ! Ainsi, le candidat amadou SANKARE veut contribuer à rassembler le secteur privé malien dans toute sa diversité en vue de créer une force commune capable de mieux porter sa voix sur les chantiers clés tels que l’amélioration du cadre des affaires ou le Partenariat Public Privé (PPP).

La Rédaction