12ème assemblée Générale conseil de l’Ordre des Géomètres-Experts du Mali

Le conseil de l’Ordre des géomètres experts du Mali a tenu sa 12ème assemblée générale au siège du conseil national du Patronat du Mali sur le thème « le foncier au cœur du développement durable ». La cérémonie d’ouverture était présidée par le secrétaire Général du ministère des affaires foncières de l’urbanisme  et de l’habitat, Imirane  Abdoulaye TOURE, qui avait à ses cotés le président du conseil de l’Ordre des géomètres experts du Mali, Yacouba COULIBALY.

Au cours de cette assemblée générale ordinaire sur le thème « le foncier au cœur du développement durable », les débats et des décisions importantes ont été prises dans le seul optique d’assainir le milieu et de lutter contre l’exercice illégal de la profession de géomètre expert, afin que le foncier puisse  réellement amener le Mali à un développement durable. Selon le président du conseil de l’Ordre des Géomètres experts du Mali, Yacouba COULIBALY, cette assemblée générale, se tient à un moment qui constitue un tournant décisif pour l’Ordre.  « Le foncier est globalement l’ensemble des rapports pouvant s’établir entre les hommes et la terre dans son accès et son contrôle. Et aujourd’hui les demandes d’accès à la terre sont très élevées et continuent de croitre au même titre que la population. Les politiques foncières jouent un grand rôle dans les stratégies de l’aménagement du territoire », a déclaré Yacouba COULIBALY. Selon lui, il faut établir un cadre juridique solide pour renforcer les droits fonciers,face à l’urgence de faire participer les Maliens au développement durable,

Pour sa part, le secrétaire Général du ministère des affaires foncières de l’urbanisme  et de l’habitat, Imirane  Abdoulaye TOURE a salué les géomètres pour cette initiative et leur implication dans la lutte contre l’exercice illégal de la profession de géomètre expert, mais aussi le respect des textes  régissant leur profession. Selon lui, l’administration doit veiller à ce que les différents ordres assurent pleinement les missions qui leur  sont dévolues.

Selon le représentant du ministre des affaires foncières de l’urbanisme  et de l’habitat, son ambition est de mieux accompagner la profession des géomètres experts en créant les conditions propices à son épanouissement. Le ministre a exhorté les géomètres experts à plus de professionnalisme et de rigueur afin que toutes leurs actions se fassent dans la transparence.

Charles MESSE